Edwige Morin

Gestion de contenu digital

Pokemon Go, le jeu qui affole la toile !

By Lym | 13 juillet 2016 | 0 Comment

pokemon go

À peine sorti en Amérique que le jeu fait déjà parler de lui ! Pokemon go, la dernière pépite des studios Niantic, startup de Google et de la firme Pokemon Company, connaît depuis quelques jours un véritable succès. Développé sur application mobile, elle permet au joueur d’attraper virtuellement des Pikachu, salamèche et autre Carapuce, tout en se déplaçant physiquement.

Quel est son principe ?

Pokemon Go se veut innovateur : le jeu a été développé sur les bases de la réalité augmentée.  Les joueurs n’ont qu’à appuyer sur leur écran pour « capturer » des pokemons en leur lançant une pokeball. Ceux-ci peuvent alors se trouver n’importe où dans la nature, que ce soit en ville, près des lacs ou à la campagne. Comme dans ses précédents opus, plus un joueur capture de créatures, plus il gagne de levels.

utililisation de pokemon go

Les joueurs sont géolocalisés par des coordonnées GPS, les pokemons, eux sont visualisés grâce à des capteurs caméra. Ainsi l’utilisateur, ou qu’il soit situé dans le monde, peut voir apparaître sur une carte les différents pokemons à capturer, se situant à quelques centaines de mètres seulement.

Phénomène fulgurant depuis son arrivée dans les stores américains, le nombre de joueurs n’a pas cessé de progresser. À ce jour, on estime que le jeu est déjà installé sur à peu près 5% des smartphones dans le monde.
Encore plus incroyable, la valeur en bourse de Nintendo a explosé à plus de 13%, une bouffée d’air pour la société encore très loin de ses concurrents dans le développement d’applications mobiles.

Pokemon Go : quelques dérives…

Suite à ce succès, c’est avec étonnement que de nombreuses personnes ont assisté à des regroupements massifs de joueurs dans leur environnement quotidien.
Attaque de joueurs par des personnes mal intentionnées, regroupement dans des bâtiments publics tels que des hôpitaux ou encore des commissariats, plus rien n’arrête les utilisateurs de Pokemon go, qui sont prêts à aller n’importe où et à faire n’importe quoi pour attraper encore et toujours plus de petites bêtes.
Ainsi, c’est avec stupeur, qu’une jeune femme, allant dans une rivière pour capturer un pokemon, a découvert un cadavre et qu’un homme situé dans le Massachussetts s’est rendu compte que son église servait d’arène, provoquant un attroupement de personnes.

pokemon go
Cet engouement a mis à rude épreuve les serveurs de l’application qui se retrouvent déjà saturés.

Une faille de sécurité ?

Plus de 10 millions de personnes auraient déjà installé l’application sur leur smartphone. Pour en profiter au maximum, de nombreuses personnes installent le jeu via l’APK. De ce fait il est possible de contourner les limites géographiques imposées actuellement. Attention cependant, car certaines personnes ont déjà inséré une version modifiée de l’APK, facilitant la propagation de certains virus, (Droid Jack) dans les smartphones des utilisateurs.
Dans la lignée de protection de l’internaute, Adam Reeve, ingénieur à Baltimore, met en garde : le jeu peut prendre le contrôle du compte Google de l’utilisateur, et ainsi, avoir le droit de modifier, supprimer des photos ou encore d’envoyer des mails.
De même avec la géolocalisation, les coordonnées GPS permettent alors de savoir où se trouvent les joueurs précisément, à tout moment de la journée.
Que deviennent ces data récoltées ? Sont-elles exploitées à bon escient ou sont-elles revendues à des tiers ? Pour l’instant, il est encore impossible de le déterminer.
Pokemon Company n’a pas précisé quand l’application sera mise en ligne en France, cependant cela ne saurait tarder. Certains affirment déjà que des parties de chasse se dérouleront dans les jardins du Luxembourg, créant un véritable jeu de piste à travers la capitale.

 
Crédit photo by macrumors

Comments

comments

TAGS

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *