Edwige Morin

Gestion de contenu digital

Pokemon Go, déjà la fin ?

By Lym | 22 septembre 2016 | 0 Comment

Vous ne pouvez pas en avoir entendu parler. Depuis son lancement il y a quelques mois, l’application Pokemon Go a été téléchargée des millions de fois par les internautes. Après un succès marketing réussi, le phénomène commence à s’estomper peu à peu, perdant ses utilisateurs.

Pokemon Go : deuxième place dans le store.

La nouvelle est tombée il y a peu : l’application n’est plus sur la première marche du podium et redescend en seconde position, détrônée par le monstre Clash Royal et Clash of Clans.

Est-ce une nouvelle perte d’utilisateurs pour la firme de Google ? Après avoir convertit de millions de joueurs dans le monde, Pokemon Go commence à s’essouffler.  Ceux-ci sont beaucoup moins nombreux à rester fidèles à l’application. Cela peut être dû à plusieurs facteurs tel que la lassitude ou encore un manque de motivation (n’oublions pas que le jeu oblige à parcourir des kilomètres pour faire éclore ses œufs). La plupart des joueurs sont des utilisateurs ayant pour la plupart téléchargé l’application grâce à la stratégie marketing, et l’ont peu à peu délaissé pour retourner sur des jeux demandant moins d’efforts (comme Candy crush par exemple).

pikachu

Jeux mobiles : un phénomène de passage

À l’heure actuelle, le développement de jeux mobiles reste entre guillemets risqués. Mis à part quelques jeux qui sortent du lot, seuls quelques-uns arrivent à rester stables dans le temps.

Pokemon Go est resté plus de 74 jours en place numéro une des applications les plus téléchargées, ce n’est rien face à son rival Clash of clans et Clash royal, leader du marché en ce moment avec plus de 347 jours sur la première marche.
Cependant, Pokemon Go prévoit de nouvelles mises à jour concrètes, notamment l’arrivée de la deuxième génération de petites bêtes. Cela pourrait faire revenir les joueurs et la remonter en tête du Google Store, pour qui sait, lui donner une nouvelle vie.

Comments

comments

TAGS

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *